Diego le dompteur

VELDKAMP Tjibbe, HOPMAN Philip

Diego fabrique des aires de jeux dans son jardin pour les √©cureuils et les escargots. Il aimerait bien montrer ses oeuvres √† son p√®re, mais ce dernier est tellement terrifi√© par les animaux qu’il ne sort jamais de chez lui. Diego essaie de trouver un moyen de lui prouver que les b√™tes ne sont pas m√©chantes. Il emprunte un ours polaire √† l’animalerie pour le dresser et le ram√®ne chez lui comme … fauteuil ! Son p√®re appr√©cie le confort. Diego poursuit l’exp√©rience en dressant √† l’immobilit√© tigre, hippopotames, tortue…

 

L’album inverse les r√īles avec tendresse et humour : c’est le fils qui √©duque le p√®re. Il le fait avec une invraisemblance totale et rafra√ģchissante, entre l’animalerie sans limite, les animaux sauvages dress√©s en un clin d’oeil et le p√®re nullement perturb√© par les modifications radicales de son ameublement. Il en r√©sulte un absurde l√©ger et sympathique. L’illustration pleine page est chaleureuse, avec son trait spontan√© et ses couleurs douces, √† dominante chaude, et participe √† la bienveillance de l’atmosph√®re g√©n√©rale.