Dictionnaire amoureux des Faits divers

DECOIN Didier

Apr√®s un roman, La pendue de Londres (NB juillet-ao√Ľt 2013), Didier Decoin retrouve la collection o√Ļ il brilla avec le Dictionnaire amoureux de la Bible (NB d√©cembre 2009). C’est le ¬ę petit peuple des faits divers ¬Ľ qui le passionne, les puissants se r√©servant les faits historiques. Il aborde quelques grandes affaires (Mayerling, la mort de Zola, la b√™te du G√©vaudan), mais la majorit√© des cent six entr√©es conduisent, √† partir du comportement de gens ordinaires, √† des descriptions savoureuses des moeurs et des pratiques de l’√©poque et du lieu o√Ļ s’exercent l’imagination d√©brid√©e ou l’obstination coupable de d√©linquants souvent surprenants. Au passage, quelques id√©es re√ßues s’effondrent : Guillotin n’est pas l’inventeur de la guillotine ! S’appuyant sur une documentation consid√©rable, dans un style vivant et familier, avec un certain humour, Didier Decoin donne une vision souvent am√®re de la fascination du crime qui hante les hommes (et les femmes) depuis la nuit des temps.