Dictionnaire amoureux de Paris

ESTIENNE d'ORVES Nicolas d'

Voici un Parisien séduit par la ville qui a bercé son enfance et sa jeunesse. Sa plume décrit joyeusement rues, jardins, logis, théâtres, palais dans un ordre artificiel puisqu’alphabétique. Curiosité et anecdotes alternent avec un florilège d’auteurs dissertant sur Paris. On parcourt ainsi avec curiosité la rue du Pélican au nom autrefois obscène, l’allée des Cygnes distincte de la défunte île des Cygnes, les catacombes explorées en compagnie des cataphiles, les musées innombrables éclipsés par le grand Louvre bien décevant. Que reste-t-il des enceintes successives, des halles avec ses forts et ses goûteurs de beurre ? Nicolas d’Estienne d’Orves, qui n’a pas abandonné son habit de romancier (La dévoration, NB octobre 2014), de musicien et de cinéphile, enrichit ainsi un tableau bimillénaire. Cet ouvrage n’est pas un guide mais le portrait d’une ville toujours en mouvement, toujours renouvelée, que ses verrues ne parviennent pas à enlaidir tant elles sont englouties dans l’abondance de ses réussites et la variété de ses charmes. (E.G.)