Coma (Klaw ; 11)

OZANAM Antoine, JURION Joël

Avec la pluie, les totems avaient disparus et la magie avec eux. Quand la pluie s’arrĂȘte enfin, Detroit est Ă  moitiĂ© dĂ©truite et il est alors temps de compter ses plaies et de pleurer les victimes. Mais comment expliquer les Ă©vĂ©nements alors qu’on est dans une chambre d’hĂŽpital, plongĂ© dans un coma profond comme Franck ou Elisa ou bien poursuivi sans relĂąche par des commandos ultra Ă©quipĂ©s comme Ange Tomassini et ses amis Shaaz, Pierre et l’Alchimiste. Dans ses rĂȘves ou dans la rue, chacun tente pourtant de reconstruire les Ă©vĂ©nements rĂ©cents.   Attention, album de de transition, ce onziĂšme tome de Klaw ne sera accessible qu’aux lecteurs des albums prĂ©cĂ©dents. L’histoire mĂȘle tous les personnages dans un tourbillon d’action et de rĂȘves qui n’a d’autre effet que de prolonger la confusion et l’incertitude dans lesquels sont plongĂ©s les hĂ©ros. Le monde onirique remplace le fantastique des premiers tomes. Vif, voire trĂ©pidant, le dessin est prĂ©cis et enrichi par une trĂšs jolie mise en couleur qui fait la part belle aux contrastes. DestinĂ© Ă  un public connaisseur qui devrait attendre la suite avec impatience. (A.R. et P.P.)