Blanchiment (Secrets bancaires ; 2.1)

HÉ Dominique, RICHELLE Philippe

 

&

Région parisienne. Une poignée d’hommes blanchissent des lingots d’or. Parmi eux, une petite frappe essaie de les doubler. Au même moment, un gestionnaire de fortune au bord de la faillite attend impatiemment la mort de sa vieille tante dont il est l’héritier. La police a flairé l’escroquerie : elle est déjà sur le coup. Sauf que l’enquête est confiée à un vieux flic dépressif mis sur la touche.

Sorte de BD « chorale » où, au final, trop de choristes tuent la partition. Le dessin réaliste au trait égal est froid et fade, et la colorisation terne. L’histoire prend le temps de donner un peu d’épaisseur aux personnages et ambitionne de dénoncer les vices de l’argent, mais grivoiseries dans les dialogues et scènes de sexe crues la font tomber dans une lourde vulgarité, absente du diptyque précédent (Secrets bancaires, 1-1 NB, Août/septembre 2006). Deux autres cycles sont prévus. Aïe !…