Benjamin fait des bĂȘtises

ROBBERECHT Thierry, HOFFMANN Ginette

Benjamin le poussin vient de naĂźtre en mĂȘme temps que ses neuf frĂšres et soeurs. Ils se ressemblent beaucoup. Benjamin se demande comment sa mĂšre peut le distinguer. Il imagine qu’en faisant des bĂȘtises il se diffĂ©renciera des autres et elle le remarquera. Se rouler dans un tas de charbon, tomber dans un pot de peinture rouge, ou dans un sac de farine, tout est bon pour mettre sa maman en difficultĂ©. Mais elle le reconnaĂźt toujours.

  Une histoire simple qui parle du dĂ©sir d’ĂȘtre reconnu. La morale plaira aux petits enfants qui seront rassurĂ©s sur l’amour de leur maman. MĂȘme faire des bĂȘtises leur est pardonnĂ©. Le graphisme est illustratif d’un rĂ©cit linĂ©aire. Les animaux que l’on croise ont l’air sympathiques, mĂȘme le chien, qui n’aime pas les farces de Benjamin, a du mal Ă  avoir l’air furieux. Les poussins ont des expressions charmantes, amusantes. On y reconnaĂźt peut-ĂȘtre un peu trop l’espiĂšglerie des poussins de Claude Ponti. Mais les enfants n’en auront que faire. Cette histoire les amusera. (A.D.)