Beaucoup de jours

TEMPLE Frédéric Jacques

Romancier (Le chant des limules, N.B. mai 2003), traducteur, journaliste et surtout po√®te, Jacques Temple livre le ¬ę faux ¬Ľ journal de sa longue vie. Amoureux de son Languedoc, combattant de la derni√®re guerre, il a parcouru le monde, observ√© la nature et rencontr√© des milliers de gens – pour la plupart po√®tes, romanciers, artistes -, animant la vie culturelle de son pays jusqu’au del√† des mers. Discret sur lui-m√™me, ami chaleureux, il offre des bribes juxtapos√©es de son parcours o√Ļ les noms de D.H. Lawrence, Cendrars, Durrell, comme ceux de po√®tes contemporains, se r√©p√®tent, assortis de d√©tails circonstanci√©s. Trop, certainement : noms, dates, lieux, comm√©morations, prix, publications, courtes biographies quasi n√©crologiques… Lorsque l’auteur s’implique davantage, la pr√©cision des mots et des circonstances se colore d’√©motion, les souvenirs sensibles d’enfance, de guerre ou de voyage retiennent. Pour l’histoire de la po√©sie contemporaine, cet ouvrage restera un pr√©cieux document, r√©serv√© √† un public restreint.

 M. W. et A-M. D.